Le marché de l’immobilier ancien prend de l’avance, face à la situation du neuf

Investir immobilierL’investissement dans l’immobilier est une solution pour épargner et préparer sa retraite. Cependant, il faut savoir à quel moment et où acheter. Depuis quelques semaines, les ventes du marché de l’immobilier ancien sont reparties à la hausse. Une reprise alliée à une stabilisation des prix dans certaines régions et à une baisse dans d’autres, plus précisément dans le sud de la France.

 

 

   

enlightenedNotre video GRATUITE : Les 4 piliers d'une négociation réussie
enlightenedLe livret GRATUIT sur la Méthode POPS
enlightenedL'abonnement GRATUIT à notre Newsletter

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Une situation en faveur du marché des logements anciens

Selon la Fédération Nationale de l’Immobilier ou FNAIM, le 1er semestre de l’année 2015 est positif, avec des ventes dans l’immobilier ancien dont les opérations se chiffrent à 707 000. Que ce soit l’investissement locatif, l’achat de résidences secondaires, ou encore l’accession à la propriété, le marché des logements anciens est plus dynamique que lors de l’exercice 2014.

Toujours selon la FNAIM, le marché de l’immobilier neuf est en recul d’environ 25 %. Une situation due à un manque d’engagement au niveau des producteurs de logement neuf. En particulier, à cause des coûts liés aux normes de constructions et à l’acquisition de nouveaux terrains qui sont trop élevés. Ce qui entraine un investissement plus onéreux. L’élasticité des prix des logements anciens offrent au contraire, une meilleure attractivité et une meilleure rentabilité à court terme. Selon une étude du cabinet d’audit Deloitte, il y aurait plus de 30 % d’écart entre les prix du neuf et de l’ancien.

Une reprise qui est encore à confirmer

Si le nombre d’opérations immobilières dans l’immobilier ancien a augmenté par rapport à l’année passée, des incertitudes persistent. En effet, la loi Alur dont le but est l’accès au logement et à un urbanisme rénové, pourrait avoir un impact sur les loyers des logements locatifs. En outre, étant donné la situation économique, il est plus probable que prochainement les propriétaires préfèrent investir dans leur résidence principale. Plutôt que d’investir dans l’acquisition d’une résidence secondaire.

Où est-il intéressant d’acheter ?

Mais si vous souhaitez tout de même acheter et profiter de la baisse des taux de crédit immobilier, il semble que cet été les prix les plus intéressants se trouvent dans le sud de la France. En effet, les prix d’appartement ancien sont en baisse à Marseille, à Toulon et à Bayonne. Par exemple, les prix des appartements anciens toulonnais et bayonnais ont perdu plus de 7 % sur une année.

Mais étant donné qu’il s’agit d’un projet important, il est recommandé de faire appel à un courtier en crédit immobilier qui saura vous conseiller par rapport aux meilleures offres de prêt immobilier actuelles et vous aider à monter un dossier solide . De cette manière, il sera plus aisé d’obtenir son crédit immobilier dans le temps alloué par le compromis.

3_formes_immobilier_rentable

5 Commentaires sur “Le marché de l’immobilier ancien prend de l’avance, face à la situation du neuf

  1. Michel

    Hello,
    Depuis le début de 2016, les ventes de logement neuf sont reparties à la hausse. C’est principalement la chute du taux de prêt logement qui a encouragé le retour des investisseurs.
    À bientôt

  2. L’investissement dans l’ancien n’a que des avantages puisqu’avec de la rénovation on peut faire des plus values intéressante, les travaux permettent de défiscaliser et les biens avec travaux se négocient bien mieux. Le neuf est pour moi un leurre…
    patrice-optimiser son budget Articles récents…Acheter une forêt, est-ce vraiment rentable?My Profile

  3. Avec les crédits d’impôts rénovation énergétique, les vieux bâtiments ont la côte! je m’en rends effectivement de plus en plus compte ( je travaille dans l’installation de climatisations et chauffe eau ) C’est tant mieux quelque part si on ne délaisse plus les vieux immeubles! ils sont souvent plus de cachet, et une histoire 😉

  4. Anthony Michaud

    personnellement, je vois la baisse des taux comme une extraordinaire opportunité de faire jouer l’effet de levier. à moins de 3% sur 20 ans, c’est vraiment idéal pour acheter de l’immo en bloc! si en plus on nous dit que les prix de l’ancien continuent de baisser…ma foi c’est tout bénef!

    en pleine négociation d’ailleurs pour l’achat d’un appartement dans le 48, je suis en pleine recherche de financement.

    le courtier est super utile pour gagner du temps, mais si on veut le faire à l’ancienne, en négociant soi-même je ne peux que conseiller cette bible pour convaincre son banquier : http://www.etreunrenard.com/convaincre-son-banquier/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Post Navigation