Rentabilité du dispositif Pinel : Comment la booster ? – Interview sur BFM Business


Rentabilité_PinelConstruire-sa-retraite.com était récemment l’invité de Guillaume Sommerer dans l’émission Intégrale placements surBFM Business. Au menu, une solution astucieuse pour optimiser la rentabilité du dispositif Pinel afin de préparer sa retraite. Découvrez cela dans cette interview réalisée en direct et soyez attentifs à l’exemple utilisé  à la fin de l’interview !

   

enlightenedNotre video GRATUITE : Les 4 piliers d'une négociation réussie
enlightenedLe livret GRATUIT sur la Méthode POPS
enlightenedL'abonnement GRATUIT à notre Newsletter

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Comment optimiser la rentabilité du dispositif Pinel ?

Cette fois c’est le tour de Gaëtan de passer sur BFM Business, suite au passage d’Alexandre sur le thème des murs commerciaux. Le sujet d’aujourd’hui est : « La rentabilité du dispositif Pinel, comment la booster ? »

Découvrez la vidéo

Retenez :

– Le dispositif Pinel proposé classiquement par des promoteurs ne permet  pas de se constituer un complément de retraite sans effort mensuel de la part de l’investisseur.

– En utilisant la solution que nous proposons, l’effort mensuel brut est nul et vous pouvez ainsi vous constituer votre patrimoine immobilier sans effort.

 

 

 

3_formes_immobilier_rentable

Alexandre Bruney et Gaëtan Lefebvre

Alexandre Bruney et Gaetan Lefebvre sont 2 salariés à l’aube de la quarantaine, ingénieurs dans une grande multinationale mettant en place des mécanismes permettant de préparer et construire leur retraite. Depuis la première réforme en 2003 (réforme Fillon), ils sont sensibles au problème du financement des retraites et ont investi dans différentes formes d'immobilier. L'objectif est de réussir à se constituer un complément de revenu pour la retraite permettant de conserver un niveau de salaire équivalent. Bien que débutants, en quelques années, ils sont parvenus à la tête d’un patrimoine immobilier significatif construit au gré de leur volonté, leur passion et leurs expérimentations. Ils ont investi dans du locatif résidentiel, dans des parkings, ont réalisé des achats revente et sont orientés dans les biens commerciaux. Alexandre Bruney et Gaëtan Lefebvre http://www.construire-sa-retraite.com

36 pensées sur “Rentabilité du dispositif Pinel : Comment la booster ? – Interview sur BFM Business

  • juin 21, 2018 à 7:52
    Permalink

    Merci pour cet article et pour ces éclaircissements fort bien accueillis. C’est définitivement la méthode infaillible pour passer de vieux jours paisibles sans trop d’efforts. Il serait bien d’avoir une réplique pareille. Mais chez nous au Québec, la problématique du logement n’est pas aussi prononcée qu’en France.

    Répondre
  • janvier 12, 2018 à 12:27
    Permalink

    Semble quand même intéressant comme concept.. on a rien de tel ou du moins qui me viens à l’esprit qui ressemble à la loi pinel au canada pour de l’investissement immobilier.

    Répondre
  • octobre 10, 2017 à 9:22
    Permalink

    Bonjour,

    Pour info, la loi Pinel est prolongée de 4 ans mais réduite à certaines zones, à voir qui en sortira gagnant, investisseurs ou promoteurs ?

    Répondre
  • février 13, 2017 à 4:46
    Permalink

    Bonjour,

    Difficile d’être concis et perspicace mais vous y arrivez, je découvre la vidéo et elle me conforte dans mon idée.
    J’ai acheté un terrain fin décembre 2016 afin d’y construire une maison que je louerai sous ce dispositif.
    Dois je déclarer aux impôts d’ores et déjà la déclaration 2044 ou dois je attendre la fin de la construction?

    Merci d’avance

    Répondre
    • février 19, 2017 à 11:06
      Permalink

      Bonjour,
      Il faut attendre la fin de la construction.

      Bon courage !

      Répondre
  • mai 24, 2016 à 9:14
    Permalink

    Très bonne vidéo expliquant très bien le principe et les manières de réussir une défiscalisation Pinel. Je me permet de la partager pour mon entourage, si vous me le permettez.

    Sachez également qu’il existe des simulateurs de calculs Pinel, permettant de se préparer au mieux pour un investissement immo.
    Sophie Articles récents…Simulateur GILMy Profile

    Répondre
  • mai 7, 2016 à 9:55
    Permalink

    Bonjour, merci pour cette vidéo.
    J’envisage un projet d’acquisition d’un terrain en zone B2 en Bretagne pour y construire 2 maisons. Ai-je le droit d’assurer moi-même la maîtrise d’œuvre comme je l’ai fait pour ma maison individuelle.
    Je fais les plans chez un architecte, je fais ensuite l’appel d’offre auprès d’artisans locaux pour les différents lots de la construction (terrassement, maçonnerie, charpente, couverture, …), je choisis mes artisans et surtout coordonne le chantier, en respectant bien sûr les règles RT 2012 en vigueur.
    J’aurais dans ce cas, une vingtaine de factures à présenter à l’administration fiscale pour chaque bien.
    Est-ce autorisé ? Merci de votre retour, salutations, Christophe de Vannes

    Répondre
    • mai 11, 2016 à 12:19
      Permalink

      Bonjour,

      A notre connaissance, il n’y a pas de contre indications dans la mesure où vous respectez les obligations permettant de respecter le dispositif Pinel. En particulier, comme vous l’évoquez le respect du RT 2012 est essentiel avec une attestation d’un bureau d’étude thermique, à vos frais.
      Comme il s’agit d’une maison dédiée à la location, vous devrez également respecter les dernières normes PMR (Personne à Mobilité Réduite).

      Cordialement.

      Répondre
  • avril 19, 2016 à 7:05
    Permalink

    l’avantage du neuf c’est qu’il n’y a pas les travaux à faire, ni à superviser parce que je me vois mal me lancer dans la construction de deux maisons mitoyennes alors que je n’y connais rien dans ce domaine. De plus il y a beaucoup de problème avec les construction de maisons individuelles où les constructeurs n’ont pas toujours bien souscrits les assurances pour garantir la bonne construction.
    claire Articles récents…Loi Pinel simulationMy Profile

    Répondre
    • avril 20, 2016 à 10:34
      Permalink

      Certes mais il faut bien se garder de généraliser les problèmes avec les constructeurs. Il y a des précautions à prendre (nous avons d’ailleurs une formation à ce sujet) mais la rentabilité finale ne sera pas comparable.

      Répondre
  • mars 9, 2016 à 7:27
    Permalink

    Bonsoir, Vidéo très intéressante. Est-il de connaître vos paramètres de l’opération et notamment la ventilation du prix au m2 (construction, foncier..) ? Merci beaucoup

    Répondre
    • mars 11, 2016 à 11:37
      Permalink

      Bonsoir, merci pour votre commentaire.
      Il est vrai que dans une interview, on ne peut pas trop rentrer dans le détail.
      Si je comprends bien votre question, il s’agit d’être plus précis sur les éléments de cet exemple.

      Hypothèse de travail : Maison située dans une ville proche de Tours (37 – zone B1) 80 m² normes BBC de type F4 sur un terrain de 200m²

      Cas 1 : Achat d’une maison clef en main achetée par l’intermédiaire d’un promoteur
      Coût du bien :195000€ (frais de notaire inclus).
      Génère une réduction d’impôts de 3325€ par an pendant 12 ans. (39900€ au total)

      Cas 2 : Achat d’un terrain de 400 m² et construction de deux maisons mitoyennes de 80 m² chacune.
      achat du terrain de 400 m² : 65k€ (à 150€/m², frais de notaire inclus)
      Une maison BBC milieu de gamme 1200€:m² soit 96k€, soit 192k€ pour les deux maisons mitoyennes (au passage sans doute moins car on peut négocier)
      viabilités (EDF, raccordement égouts, arrivée d’eau, gaz, …) : 20k€
      Aménagement des extérieurs : 15k€
      taxes de raccordement d’égouts : 10k€

      Soit un coût par maison de 151k€.nous avons un gain de 44k€ (par maison) soit environ 22% de moins.

      En espérant avoir été plus clair et ainsi répondre à votre question.

      Bien cordialement.

      Répondre
  • février 4, 2016 à 3:36
    Permalink

    Très bon article. J’aime beaucoup ce type d’émission sur la finance et l’immobilier. Etant actuellement assistante de communication dans une agence immobilière, je m’intéresse de plus en plus à la défiscalisation et à l’investissement immobilier.
    La loi Pinel m’attire tout particulièrement. J’aimerais beaucoup placer mes économies dans un logement neuf. A voir.
    Corinne Articles récents…investir avec la loi malrauxMy Profile

    Répondre
  • janvier 31, 2016 à 11:15
    Permalink

    Bonjour cette opération est elle toujours possible en 2016 puisque le dispositif PINEL prend fin au 31/12/2016? En effet, faut il que la maison soit achevée avant la fin de l’année ou c’est le dépôt de permis de construire qui doit avoir lieu avant le 31/12/2016 ?
    Cordialement

    Répondre
    • janvier 31, 2016 à 10:15
      Permalink

      Bonjour,

      Oui cette opération est toujours possible en 2016. Comme vous le faites remarquer à juste titre, le dispositif est valable jusqu’au 31/12/2016.
      Mais vous avez également raison, il y a plusieurs cas possibles.
      – Si vous achetez du neuf déjà disponible, c’est la date d’acquisition qui compte (donc celle de l’acte notarié).
      – Si vous achetez et que vous faite construire, c’est la date de demande du permis de construire qui doit être déposée avant le 31/12/2016.
      – Si vous achetez en VEFA, c’est la date de signature de l’acte authentique d’achat qui doit intervenir avant le 31/12/2016.

      Attention dans les deux derniers cas, vous devez respecter un délai d’achèvement des travaux qui est de 30 mois dans la plupart des cas. Nous vous conseillons donc de faire appel à des professionnels qui respectent au mieux les délais.

      Bien Cordialement.

      Répondre
  • octobre 25, 2015 à 9:12
    Permalink

    Bonsoir,

    Belle prestation. Il est n’est pas aisé de vulgariser un dispositif fiscal.

    Je suis personnellement en train de réaliser 2 villas mitoyennes sur un terrain en zone B1 à proximité de Lyon.
    S’il est effectivement plus rentable de fonctionner ainsi, il ne faut pas occulter les difficultés liées au suivi de chantier ni les frais qui viennent augmenter les couts (taxes diverses, interets intercalaires etc..)
    Pour augmenter la rentabilité, je vais conserver une villa et vendre la 2eme à un investisseur Pinel. La (faible marge) dégagée sera investie dans un nouveau projet etc..

    Répondre
    • octobre 26, 2015 à 11:14
      Permalink

      Merci!

      Effectivement, comme nous le rappelons souvent, nous n’avons rien sans rien. Et les difficultés existent : c’est incontestable.
      Cela dit félicitations pour votre opération.

      Répondre
    • novembre 18, 2014 à 7:51
      Permalink

      Effectivement, … et nous continuons pour la mise en pratique !

      Merci !

      Répondre
  • octobre 19, 2014 à 1:17
    Permalink

    Bonjour,
    Si vous habitez en appartement, chercher un foncier et construisez 3 maisons.
    L’une pour vous et 2 en pinel.
    La vente de votre appartement actuel consistuera un apport

    Répondre
    • octobre 25, 2014 à 11:24
      Permalink

      Bonjour,

      Oui par exemple. Et en plus, vous serez proche pour gérer les biens !

      Répondre
        • octobre 26, 2014 à 8:10
          Permalink

          Aucune solution n’est parfaite. L’avantage d’être proche est que l’on peut veiller à ce que le bien soit entretenu, et c’est important pour une maison.

          Répondre
  • octobre 15, 2014 à 8:20
    Permalink

    Belle intervention TV, bravo !
    J’aimerai avoir votre aisance pour pouvoir passer sur BFM 🙂
    Bonne idée de supprimer le promoteur et le vendeur « costar-cravatte et sourire ultra-bright »
    Pour optimiser davantage encore, il faudrait même construire 4 maisons, voire 8 ! 🙂
    Personnellement, je reste persuadé que la meilleure façon de construire sa retraite est l’immeuble de rapport.
    Achetez à crédit, faites des travaux de rénovation, et louez en Borloo ancien ! Voilà ma recette…
    Fiscalité très douce et rentabilité très forte.
    Au plaisir
    Guillaume Articles récents…Les 3 pièges à éviter lors de l’achat d’un immeuble de rapportMy Profile

    Répondre
    • octobre 16, 2014 à 3:49
      Permalink

      Sauf erreur de ma part, le dispositif est limité à 2 acquisitions par an. En multipliant le nombre de maisons on augmente le risque de se faire retoquer par le fisc (je suppose que pour le fisc 1 bail = 1 acquisition)

      Juste un petit bémol par rapport à l’interview. L’astuce est pour tout le monde à condition quand même d’être imposable (c’est un peu une lapalissade mais qui dit défiscalisation suppose d’avoir à défiscaliser).
      Didier-Fabrice Articles récents…Comment mensualiser vos impôts peut vous faire gagner de l’argentMy Profile

      Répondre
      • octobre 17, 2014 à 11:12
        Permalink

        Ah oui c’est vrai ! J’avais oublié ce fameux plafond de 300 k maxi d’investissement. 🙂
        Ceci dit au passage c’est illogique de la part des technocrates qui ont inventé cette lois de défiscalisation.
        Le but est bien de faire construire à des investisseurs privés des logements. L’objectif est de combler le manque structurel de logement en France. Alors pourquoi empêcher un investisseur « défiscaliseur » qui voudrait construire pour 800 K € de maisons dans la même année ?
        Le choc de simplification ce n’est pas pour demain 🙁

        Répondre
      • octobre 18, 2014 à 12:04
        Permalink

        Vous avez tout à fait raison, il y a bien une limite de 2 acquisitions par an.

        Effectivement dans l’interview, nous n’avons pas forcément le temps de tout expliquer, mais le dispositif Pinel est bien dédié aux contribuables.

        Répondre
    • octobre 17, 2014 à 12:48
      Permalink

      Bonjour (et bienvenue dans le monde du blogging !)

      Merci !
      C’est un peu cela effectivement !

      Il faut tout de même rester dans la limite des 300 kEuros/an.
      Nous en phase les immeubles de rapport sont une solution intéressante. Quelques précautions à prendre néanmoins, comme dans toute forme d’immobilier.
      Pour en discuter prochainement !

      Bien à toi

      Répondre
    • octobre 17, 2014 à 12:38
      Permalink

      Bonjour Nathanaël,

      Merci ! Effectivement, l’immobilier « moins traditionnel », c’est notre credo !

      Bonne continuation également

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



   

enlightenedNotre video GRATUITE : Les 4 piliers d'une négociation réussie
enlightenedLe livret GRATUIT sur la Méthode POPS
enlightenedL'abonnement GRATUIT à notre Newsletter

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.