Investir dans un mobil-home : bonne ou mauvaise idée?

investissement_mobil_homeAvec l’arrivée des beaux-jours, nous avons souhaité nous pencher sur un investissement atypique, le Mobil Home.

Pourquoi tenter l’aventure du camping ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Y a-t-il des risques ? Et, surtout, est-ce rentable ?

Pour répondre à ces questions, nous avons interrogé Stéphanie et Benjamin, deux jeunes trentenaires habitant Lyon et qui se sont lancés dans cette aventure en 2013.

Ils nous font partager leur expérience sur le site www.investirmobilhome.com, alors : Investir dans un mobil-home : bonne ou mauvaise idée ?

 

   

enlightenedNotre video GRATUITE : Les 4 piliers d'une négociation réussie
enlightenedLe livret GRATUIT sur la Méthode POPS
enlightenedL'abonnement GRATUIT à notre Newsletter

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

I – Investir dans un Mobil Home : des avantages importants

Investir dans un Mobil Home présente plusieurs avantages.

 

Premièrement, acheter un Mobil Home ne coûte pas cher.

Les informations sont détaillées sur le site de Stéphanie et Benjamin mais retenez qu’un Mobil Home d’occasion, tout équipé, et relativement récent est abordable à partir de 20 000 €.

Cela permet donc à celles et ceux qui ont une capacité d’investissement modeste, comme à ceux qui souhaitent démarrer des projets d’investissement de façon modérée, de se lancer. D’autant que la TVA est récupérable sur l’achat du Mobil Home (et pas uniquement ! Ce type d’investissement est gérable sous le statut de « LMNP »).

 

Deuxièmement, une fiscalité intéressante.

En achetant un Mobil Home, vous n’êtes pas soumis à la taxe foncière, ni à la taxe d’habitation. La seule taxe dont vous aurez à vous acquitter est la taxe de séjour (entre 100 et 200 € par an).

Par ailleurs, pour rappel, un Mobil Home est un bien mobilier (et non un bien immobilier), donc il n’y a pas de frais de notaire.

 

Troisièmement, une demande locative forte !

Comme nous, vous l’ignoriez sans doute, mais un Mobil Home bien équipé, dans un camping 4 étoiles, dans une zone fortement touristique, peut se louer de février à novembre ! Oui oui ! Les premiers surpris furent Stéphanie et Benjamin.

Ainsi, la demande locative pour du Mobil Home haut de gamme existe tout au long de l’année. Avec des semaines qui atteignent des prix pharaoniques en plein mois d’août, jusqu’à plus de 1 200 €…

 

II – Un élément déterminant, le choix du camping

Un point particulier doit attirer la vigilance du nouvel investisseur: c’est le choix du camping.

En effet, tous les campings ne se valent pas. Et certains pratiquent des conditions abusives pour ne pas dire illégales…

Vous trouverez sur le site www.investirmobilhome.com le détail des points à vérifier.

Globalement, retenez qu’il faut un camping :

  • qui vous permette de louer par vous-même, sans frais,
  • dont les dates d’ouverture sont suffisamment étendues,
  • avec un bon niveau d’équipements,
  • qui ne vous oblige pas à changer de Mobil Home régulièrement.

Là encore, attention. Vous êtes propriétaire de votre Mobil Home, mais pas de l’emplacement. Vous êtes locataire de l’emplacement via un bail le plus souvent annuel (le bail comprend vos consommations en eau, en électricité et l’entretien de la parcelle).

Or, des campings malhonnêtes conditionnent le renouvellement de votre bail à l’achat d’un nouveau Mobil Home, neuf, alors que le vôtre n’a peut-être que 8 ou 10 ans…

Pourtant, un Mobil Home bien entretenu a une durée de vie de 20 ans, voire plus avec quelques rafraîchissements, et cette durée de vie est un élément déterminant pour la réussite de votre investissement. Car c’est sur la longueur que vous obtiendrez un bénéfice conséquent.

III – Investir dans un Mobil Home : un investissement rentable !

Voici quelques éléments chiffrés :
Prenons un Mobil Home d’occasion (ancienneté de 5 ans) avec 3 chambres, que vous équipez en standing « haut de gamme », installé dans un camping 4 étoiles.

Vous louez votre parcelle environ 4 000 € par an.

Ce Mobil Home est acheté 25 000 €. Vous récupérez la T.V.A. à 20 % sur cet achat soit 5 000 €, donc votre Mobil Home vous revient à 20 000 €.

En partant sur 2 500 € de bénéfices par an, vous avez remboursé votre Mobil Home en 8 ans (2 500 € * 8 = 20 000 €).

 

Nous attirons votre attention sur la rentabilité nette de l’investissement : supérieure à 12 %…
Comme indiqué plus haut, en partant sur un Mobil Home d’une durée de vie de 20 ans, il vous reste encore 7 années d’exploitation, soit 2 500 € * 7 = 17 500 €.
Pour pallier aux inévitables aléas, et aux quelques rafraichissements, nécessaires, on retranche quelques milliers d’euros ce qui donne entre 10 000 € et 15 000 € de bénéfices potentiels sur la durée de l’opération.

Merci à Stéphanie et Benjamin du site  www.investirmobilhome.com qui ont témoigné de leur expérience d’investissement dans un mobil-home. Si vous aussi, vous avez des expériences, dans ce type d’investissement, faites nous part de vos commentaires dans la zone ci-dessous.

 

3_formes_immobilier_rentable

Les recherches courantes

  • mobil home avantage (3)
  • acheter un mobil home est ce rentable (2)
  • investissement mobil homme (2)
  • achat mobil home dans camping avantage inconvénient (1)
  • où acheter un mobil home pour investissement (1)
  • mobil home avantage inconvenient (1)
  • lachat dun mobil hom est rentable (1)
  • investir mobil home (1)
  • investir dans un mobile home (1)
  • est ce une bonne idee d\acheter un mobil home a un camping (1)

21 Commentaires sur “Investir dans un mobil-home : bonne ou mauvaise idée?

  1. Encore faut-il avoir les moyens d’investir en 2017 avec les nouvelles réformes de Macron sur la CSG… Combien ça va coûter à nos seniors tout ça ?

  2. Clairement une mauvaise idée ! Je pense que quand on veilli il faut savoir viser la qualité avec l’immobilier et le mobilier qui va avec. vous me direz « on a pas tous les moyens » certes mais il vaut mieux un petit chez soi confortable, qu’un mobil-home difficilement habitable. après c’est que mon avis

    • Bonjour Daniel, c’est surtout un moyen de démarrer pour faire un premier investissement à moindre coût, qui peut d’avérer être ensuite un tremplin (à condition de bien acheter bien sûr).Bien à vous
      Dorothée

  3. Michel

    Coucou,
    Merci pour cet article. Je ne me doutais pas qu’un tel investissement pouvait être aussi rentable.
    Au revoir

  4. Votre article est très pertinent, en effet, les Mobil-Home ne coûtent pas très cher et peuvent être des investissements très intéressant. Comme vous le dîtes: en investissant dans un mobil-home, on vient propriétaire du mobil-home et non de l’emplacement. Pour obtenir un emplacement intéressant, il faut négocier avec le camping et surtout bien le choisir !
    Je vais me rendre sur le site de Benjamin & Stéphanie, ce sujet m’intéresse beaucoup, merci à vous et bonne année 2016!

  5. Max

    Ah, eh bien je suis presque convaincu… Moi qui me posais la question depuis quelques temps déjà ! C’est vraiment sympa d’être si transparent et de fournir les chiffres en tout cas. MErci pour l’article !
    Max Articles récents…Pourquoi faut-il assurer son logementMy Profile

    • Bonjour Max.

      Super si l’article a été aidant !
      A ta disposition pour échanger de vive voix si tu souhaites approfondir l’échange.
      Il y a mes coordonnées sur le site donc n’hésite pas !

      Amicalement,
      Benjamin.

  6. Merci pour ces infos!! je me demandais dans quoi investir pour mes vieux jours… 😉

  7. Merci pour cet article sur un sujet peu connu qu’est l’investissement
    dans un Mobilhome.

    Je m’intéresse à l’investissement depuis pas mal d’années,
    et je n’avais jamais pensé à ce type d’investissement.

    12 % de rentabilité, c’est plutôt encourageant !

    Comment se passe la location d’un Mobil Home ? Ce sont les mêmes règles que la location saisonnière ?
    Pascal Articles récents…Devenir investisseur immobilier en partant de rienMy Profile

    • Bonjour Pascal.
      Heureux que l’article puisse être aidant.
      Par contre j’avoue ne pas bien comprendre la question : que souhaitez-vous savoir exactement ?
      N’avez-vous pas trouvé la réponse sur le site (www.investirmobilhome.com) ?
      N’hésitez pas à prendre contact le cas échéant.
      A vous lire.

      • Bonjour Benjamin,

        Non, je n’ai pas encore eu le temps de me plonger sur ce site.

        Je vais effectivement m’y rendre pour avoir un peu plus d’informations
        sur le mode de location d’un Mobil (quels supports de com pour trouver des locataires, la gestion des edl …).

        • Pas de soucis Pascal.
          Et si après lecture du site il y a encore des questions, je suis là 🙂

  8. Je ne connais absolument pas ce marché, en même temps c’est vrai que je ne suis pas fan du camping ! Mais c’est original, et je me demande si il y a une grande concurrence sur ce marché?
    nicolas Articles récents…Immobilier gros chantier WaT #01My Profile

    • Bonjour Nicolas.

      Je vous renvoie à la réponse transmise à David.
      A ce jour, hormis la dernière semaine de juillet, nous sommes déjà complet juillet-août.

      Si votre MH est bien équipé, vos tarifs ajustés, et le camping bien choisi, vous aurez beaucoup de demandes.
      Oui, il y a beaucoup d’autres propriétaires de MH, mais il y a encore plus de vacanciers français et étrangers qui sont en demande de vacances dans des campings haut de gamme !

      Benjamin.

  9. Je préféré investir mes argents en achetant une seconde maison pour mes vacances d »été que de choisir le mobil home. Le jour ou je veux le vendre je serais gagnante.
    Mayelys Articles récents…Connexion à mon espace client April assurances pour particulierMy Profile

    • Alexandre Bruney et Gaëtan Lefebvre

      Il en faut pour tous les goûts !
      Dans ce cas précis, il s’agit de mettre un pied dans l’investissement immobilier à moindres frais.

      • Bonjour.

        En effet, il ne s’agit pas d’opposer l’un à l’autre.
        On ne peut pas comparer ces deux investissements, le MH et la résidence secondaire : absolument pas le même coût, la même demande locative, la même rentabilité, etc.

        Le MH permet à la fois d’investir à moindre frais et d’obtenir des rendements très importants, très vite.
        C’est une autre approche.

        Amicalement,
        Benjamin.

  10. Je ne suis pas bien vos éléments chiffrés :
    – « un Mobil Home d’occasion (ancienneté de 5 ans) avec 3 chambres, que vous équipez en standing « haut de gamme » : vous l’achetez déjà équipé ou vous l’équipez après-achat (ce qui génère donc des frais) ?
    – « En partant sur 2 500 € de bénéfices par an » : pouvez-vous nous dire comment est déterminé ce chiffre ? Plus haut vous parlez de « semaines qui atteignent des prix pharaoniques en plein mois d’août, jusqu’à plus de 1 200 € ». Les frais sont-ils si importants pour que seulement 2 500 € de bénéfices soient réalisés ?

    L’investissement en mobil-home reste peu répandu et obtenir votre retour d’expérience (nombre de mobil-home possédés, dans quelle région, et surtout comment vous arrivez à trouver des locataires) peut être très utile.

    David
    David Sertillange Articles récents…Locatif : ce que peu d’investisseurs pensent à regarder avant d’acheterMy Profile

    • Bonjour David.

      Le MH est acheté équipé (vaisselles, literie, frigo, micro-ondes, salon de jardin, barbecue, TV, etc.).
      Nous avons fait le choix d’encore complété l’équipement pour en faire du haut de gamme (lecteur DVD, jeux, BD, plantations sur la parcelle, etc.). Cela a généré quelques frais complémentaires, mais relativement faibles, sur lesquels d’ailleurs nous avons récupéré la TVA.

      Dans l’exemple nous sommes partis sur 2 500 € de bénéfices car il y a environ 5 000 € de frais (location parcelle, cabinet comptable, assurance, annonces Internet, etc.), soit environ 7 500 € de revenus locatifs.
      Il est bien entendu possible de faire plus, jusqu’à 4 000 voire 4 500 € de bénéfices sur l’année, notamment avec des semaines louées à 1 300 €. Toutefois il nous a semblé préférable, sur le site et dans l’article, de partir sur des hypothèses basses, cela évite les mauvaises surprises 🙂

      De notre côté nous n’avons qu’un seul MH à ce jour, mais nous connaissons des propriétaires qui ont 2, 3, 10 MH un peu partout en France.
      Pour les locataires, les sites Internet « classiques » type Mediavacances ou Abritel fonctionnent très bien.
      Ainsi, à ce jour, et alors qu’il y a beaucoup de français qui réservent leurs vacances à la dernière minute, nous sommes complets juillet-août hormis la dernière semaine de juillet.

      J’espère avoir répondu à vos questions David.

      Amicalement,
      Benjamin.

      • Bonjour,

        Je rejoins David, c’est dommage alors qu’on a des personnes qui ont réellement investi dans un mobile home d’avoir une partie financière qui fait « plaquette publicitaire »
        En ayant investi en 2013 vous avez un exercice complet plus deux parties d’exercices du coup l’article aurait été plus « vivant  » en l’illustrant de vos chiffres réels : nombre de semaine d’occupation (plein juillet et août c’est super mais remplissez-vous aussi en février quand les réservations via Siblu ne sont pas accueillies ?) , durée moyenne des séjours, chiffre d’affaires total, montant des charges y compris impôts et prélèvements sociaux…

        J’ai vu un article pratiquement similaire sur de nombreux blogs en pensant qu’il s’agissait d’un article sponsorisé par Siblu ce n’est que sur le site de Jerome Yvon que j’ai vu que c’était un article d’un couple de lyonnais alors par solidarité du 69 (euh la tournure est peut être mal choisie…) j’ai regardé plus en détail y compris votre site qui est plutôt sympa malgré la dominante de ce coté plaquette publicitaire.
        Didier-Fabrice Articles récents…Payez vous en premier et enrichissez votre banquierMy Profile

        • Bonjour Didier-Fabrice.

          Je ne saisis pas bien l’aspect « plaquette publicitaire » du site (??).
          Au contraire, nous avons essayé de le rendre vivant et surtout très pratico-pratique, en annonçant des chiffres (ce que personne ne fait) et en pointant tout un tas de détails. Surprenant. Mais bon, heureux de voir que vous l’avez trouvé bien fait.

          Pour répondre à vos interrogations, j’ai souhaité partir sur un exemple simple, en minorant les chiffres de rentabilité (mais en gardant les proportions), et cela, comme indiqué plus haut, afin de partir sur une base moyenne réaliste.
          En effet, je trouve insupportable les sites et blogs qui annoncent monts et merveilles, promettant des bénéfices et une rentabilité monstre, et qui ensuite provoquent des déceptions et des situations parfois douloureuses quand les résultats ne sont pas au rendez-vous.
          D’où la volonté de minorer, quitte à ce que cela crée ensuite de bonnes surprises avec des résultats supérieurs pour celles et ceux s’engageant dans l’aventure.

          Comme indiqué sur le site, oui le Mobil Home se loue de février à novembre. C’est pour cela que c’est intéressant. Encore une fois, schématiquement, on va dire que l’été permet de rembourser les frais et de commencer à faire du bénéfice, et que ce sont toutes les locations hors juillet/août qui viennent faire enfler votre bénéfice.

          Je ne parlerai pas en semaine, mais en nuitées. Car la demande est très variable. La semaine ou 15 jours durant l’été, voire également à Pâques et à la Toussaint, essentiellement des week-end de 2 à 4 nuits le reste de l’année.
          Personnellement, nous avons fait un peu plus de 100 nuitées en 2014.

          Pour les charges, il me semble qu’elles sont toutes indiquées sur le site : le loyer de la parcelle, l’assurance du MH, la taxe de séjour, la tenue de la comptabilité, les annonces Internet, et vos éventuelles bouteilles de gaz. A cela s’ajoute la gestion des états des lieux si vous ne les gérez pas en direct.
          Quant aux impôts et autres prélèvements, comme indiqué sur le site, aujourd’hui nous n’en payons pas grâce au statut LMNP.

          Enfin, bizarre de trouver que le site est sponsorisé Siblu puisque nous citons d’autres chaînes de camping et déconseillons Siblu selon le type d’investissement envisagé.

          J’espère avoir répondu aux divers questionnements.

          Amicalement,
          Benjamin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Post Navigation