Quand commencer à préparer son départ en retraite ?

Quand préparer son départ en retraite ?
Difficile en ce moment d’échapper au battage médiatique sur les retraites …  Toutefois, si ce sujet est d’actualité afin de nous sensibiliser sur les difficultés du financement, peu de solutions sont proposées.
Au-delà de ce constat factuel, la vraie question est de savoir quand commencer à préparer son départ en retraite ?

 

 

   

enlightenedNotre video GRATUITE : Les 4 piliers d'une négociation réussie
enlightenedLe livret GRATUIT sur la Méthode POPS
enlightenedL'abonnement GRATUIT à notre Newsletter

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

Aurore, du blog Famille Econome, a publié un de nos articles consacré à l’âge idéal pour commencer à préparer sa retraite.

Alors, à votre avis, quel est l’âge idéal ?
Pensez-vous comme nous que chacun devra se constituer sa propre retraite par capitalisation ?

Découvrez cet article en cliquant ici.

Par ailleurs, nous vous conseillons de parcourir les conseils sur le blog d’Aurore, qui ne peuvent qu’apporter une hygiène financière bienfaitrice à votre épargne et patrimoine !

 

3_formes_immobilier_rentable

Les recherches courantes

  • quand préparer sa retraite (2)

8 Commentaires sur “Quand commencer à préparer son départ en retraite ?

  1. Pour ma part, j’ai commencé à y penser dès le cap de la trentaine passé. J’ai réalisé un premier investissement immobilier à la Réunion en vue de préparer mon patrimoine. Cet investissement a tellement été bon que j’ai quitté mon poste pour me spécialiser dans le domaine de l’immobilier à la Réunion !

  2. Mesdames, messieurs bonjour,
    De quels revenus aurez vous besoin pour compléter la retraite qui vous sera versée?
    La réponse à cette question dépend de multiples variables, la première de toutes c’est d’évaluer vos futurs besoins financiers de retraité, en l’occurrence vos dépenses contraintes et quotidiennes, pour connaitre l’objectif d’épargne à atteindre.
    Pour réduire vos dépenses, l’idéal c’est d’être propriétaire de sa résidence principale.
    Vous pouvez inclure dans cette évaluation vos projets, tel que voyages ou loisirs, puisque retraité vous aurez plus de temps libre et pourrez ainsi réaliser les rêves qui vous tiennent à cœur, ou plus simplement anticiper le financement d’une éventuelle dépendance.
    Si possible, évaluez le montant de votre retraite des régimes obligatoires, vous aurez alors une estimation de la somme mensuelle nécessaire pour satisfaire vos futurs besoins et ajusterez ainsi votre épargne en fonction.
    Dans une étude de la société d’investissement Blackrock, les français souhaitent avoir un revenu moyen annuel de 31000 euros par ménage à la retraite.
    La réalité est tout autre, puisque le revenu annuel médian d’un couple de retraité français et de 18760 euros en 2011, selon l’INSEE.
    Prés du double serait nécessaire pour être à l’aise financièrement…
    L’age moyen pour commencer à épargner pour sa retraite est de 37 ans en France, contre 30 dans les autres pays développés, dans lesquels le montant des sommes épargnées est deux fois et demi plus élevées que dans notre pays.
    Les moins de 35 ans et les femmes sont les plus inquiets pour leur retraite, les premiers n’ont en général pas la possibilité d’épargner, car ils rentrent plus tardivement dans la vie active, les secondes sont plus adeptes de la capitalisation pour cause de carrières incomplètes auprès des régimes obligatoires.
    L’épargne retraite est le placement le plus sécurisant, cependant les épargnants sont souvent réfractaires à y souscrire pour deux raisons.
    La première ,ils sous-estiment souvent leurs espérance de vie résiduelle, qui est en réalité en 2013, de 27,3 ans pour une femme de 60 ans, et de 22,7 pour un homme du même age selon l’INSEE.
    Cette espérance de vie résiduelle augmente de façon régulière, et il est fort probable qu’elle continuera d’augmenter, dans ce cas les personnes qui percevrons des rentes viagères auront été au préalable, des épargnants clairvoyants.
    La seconde raison est le fait que l’épargne retraite ne permet pas de disposer du capital investi, c’est un produits dit « à effet tunnel » au COREM la sortie se fait exclusivement en rente et cela rebute souvent les épargnants potentiels.
    Outre les performances du régime d’épargne retraite choisi, chaque personne à un retour sur investissement différent, votre rendement est donc personnaliser selon l’optimisation fiscale dont vous avez bénéficié en phase d’épargne, (vos économies d’impôts sur le revenu), et votre espérance de vie.
    L’autre paramètre primordial qui conditionne le montant de votre future rente, est la durée d’épargne, plus longue sera cette dernière , plus le montant de votre rente sera élevée, ainsi votre l’effort d’épargne sera moins violent, les chiffres ci dessous illustres cette réalité.
    Si par exemple, vous avez besoin d’une rente annuelle de 6000 euros à 60 ans soit 500 euros mensuellement.
    6000 : 0,600114,(valeur de liquidation du point en 2014) = 9998,10 points à acquérir.
    Pour les acheter vous devrez fournir un effort d’épargne mensuel très variable selon l’age auquel vous avez commencez à épargner.
    Exemple
    à 25 ans : 161,44 euros mensuellement

    à 35 ans : 276,07 euros
    à 45 ans : 560,58 euros
    à 55 ans : 2105,13 euros toujours sur 12 mois
    Ainsi vous comprenez mieux l’intérêt, (au propre comme au figuré) de commencer à cotiser jeune, même si les sommes épargnées sont modestes.
    Mais vous pouvez aussi différer la perception de votre rente jusqu’à 75 ans, dans ce cas un coefficient d’ajournement vous sera appliqué, ainsi une rente de 500 euros mensuelle sera majorée comme suit
    exemple de perception de rente à:
    61 ans: 525 euros
    62 ans: 555 euros
    63 ans: 585 euros
    64 ans: 615 euros
    65 ans: 650 euros
    Il existe en France deux retraites complémentaires par points, COREM ouvert à tout public dont je viens de parler, mais aussi PREFON réservé aux fonctionnaires, ce dernier a été racheté en partie par un consortium de 4 assureurs.
    Vous trouverez ci dessous une comparaison de rendement entre ces deux retraites complémentaires, sources:(barème du prix d’acquisition du point corem en 2014 et valeur du point de liquidation 0.600114). Concernant prefon,(valeur d’acquisition du point en 2014 1.7847, valeur de liquidation 0.0923
    Pour une somme mensuelle identique investie de 279,30 euros à partir d’un age donné, vous aurez les rentes annuelles suivantes: Pour une somme mensuelle épargnée de: 279,30 euros
    COREM PREFON
    A 25 ans: 10380 6066
    A 35 ans: 6070 4333
    A 35 ans: 2989 2600
    A 55 ans: 796 866
    Sources : barème d’acquisition du point corem 2014, et valeur de liquidation (0.600114), prix d’achat du point préfon (1.7847) , et valeur de liquidation 2014 (0.0923).

    Cette comparaison nous indique que les moins de 55 ans ans ont un net intérêt à cotiser à COREM, pour les autres PREFON se montre plus généreux.
    Ces chiffres interpellent, en effet, avec des performances financières moindres, et en s’adressant aux seuls fonctionnaires PREFON réalise l’exploit de faire 10 000 nouveaux adhérents chaque année, soit 30% de plus que COREM qui s’adresse à tout public…
    D’autre part, la cotisation moyenne annuelle d’un adhérent préfon est d’environ 1500 euros, contre 1053 euros pour un adhérent corem, (rachat d’années antérieures inclus).
    PREFON a visiblement un service de communication plus performant que l’UMR.
    Ce dernier, souffre manifestement, d’un déficit d’image, suite à la reprise de l’activité de la MRFP ex (CREF, COREM reste cependant le placement le plus rentable du marché pour envisager sereinement la retraite.

    Cordiales salutations

  3. Bonjour,

    Il faut commencer le plus tôt possible je suis bien d’accord avec vous. Personnellement, je compte surtout sur moi même pour constituer mon capital retraite.
    Mr P & Mme P @ indépendance financière Articles récents…Indépendance Financière : nos 4 axes de création de revenus alternatifsMy Profile

    • Alexandre Bruney et Gaëtan Lefebvre

      Totalement d’accord avec vous : nous devons comter que sur nous mêmes !

  4. Bonjour Messieurs,

    Très bon article. Je suis du même avis que Fabrice, le plus tôt possible. Et maintenant les parents devraient penser à la retraite de leurs enfants, dans un objectif patrimonial. Si les parents arrivent à générer des revenus suffisants, les enfants en profiteront bien évidemment. Tout en supposant que les enfants acquièrent une maturité suffisante pour ne pas dilapider ce qui a mis tant de temps à être construit.

    A bientôt
    Damien

    • Alexandre Bruney et Gaëtan Lefebvre

      Bonjour Damien,

      Oui parfaitement d’accord avec toi. Cela dit, d’ici à ce que nos enfants soient en retraite, le papy boom sera passé et si notre démographie continue à être dynamique, la situation devrait tout de même être moins critique.

  5. Maxime45

    Bonjour,

    Merci pour l’article. Je n’avais pas conscience qu’il était important de s’y mettre aussi tôt.

    Et puis avec ce qui vient d’être annoncé par le gouvernement …

  6. Bonjour à vous 2,

    Très bon article chez Aurore.

    Pour moi, il faut démarrer le plus tôt possible car plus on vieillit plus le temps court !

    A bientôt,

    Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Post Navigation